Who-ology, la review

Who-ology, la review

Combien de temps dure Doctor Who, tous les épisodes mis bout-à-bout ? Quels sont les épisodes dans lesquels on entend les mots « Doctor Who » ? Quelles sont les 40 meilleures façons de se défendre contre un Dalek ? Quelles sont les raisons des départs des compagnons du Docteur ? C’est à toutes ces questions inutiles mais indispensables que répond Who-ology, un livre qui devrait intéresser tous les fans de la série.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit avertissement : Who-ology, contrairement aux apparences, n’est pas exactement une encyclopédie sur Doctor Who. C’est plutôt un recueil d’anecdotes, de statistiques et de petites rubriques autour de l’univers du Docteur.

Sur certains côtés, il s’agit d’un bon point : beaucoup de contenu anecdotique (mais indispensable) se retrouve abordé dans certains catégories, non sans humour, et on se concentre sur le texte et non sur les images comme beaucoup d’encyclopédies centrées sur les séries ou films. Mais sur d’autres côtés on aurait aimé que ce livre soit plus encyclopédique : l’ouvrage ne contient pas de lexique en plus du sommaire pour nous aider à retrouver les informations dont il parle et il fait l’impasse sur certains éléments pour se concentrer sur d’autres ; on regrettera par exemple l’absence des Zygons dans sa liste des monstres ou qu’il n’y ait pas de catégorie dédiée pour le Valeyard.

Les différents tournevis soniques

Les différents tournevis soniques

Malgré tout, l’ouvrage est extrêmement complet, il arrive même à nous surprendre en parlant par exemple de personnages dont on ne s’attendait pas à voir dans un livre qui se concentre surtout sur la série télé (connaissiez-vous Irving Braxiatel ?). Il y a malheureusement un manque qui se fait cruellement sentir pour un ouvrage qui se veut revenir sur les 50 ans de la série : il s’arrête au dernier épisode de noël. L’ouvrage ne couvre donc réellement que 49.5 années de Doctor Who et donc tout ce qu’on a vu dans cette deuxième partie de saison ne fait pas partit de l’ouvrage (pas de mention des nouveaux Cybermen, de la réintroduction des Ice Warriors, etc.). Evidemment l’ouvrage a une excuse valable : s’il avait dû prendre en compte ces épisodes l’ouvrage ne serait sorti que dans un an et aurait donc raté l’anniversaire de la série.

Quelques mots sur l’édition avant de conclure cette critique : l’ouvrage est très joli avec sa couverture bleue cartonnée et est imprimé en noir et blanc sur du papier de plutôt bonne qualité. Les illustrations qui émaillent le livre sont toutes originales et de plutôt bonne qualité et on retiendra surtout l’illustration sur deux pages qui illustre la dernière guerre du temps. Le livre est par contre relativement petit (un peu plus grand qu’un livre de poche) et fait en tout 374 pages. Et tout ça quand on sait qu’on peut le trouver en dessous de 15€, autant dire qu’il vaut largement son prix.

Quel âge prétend avoir le Docteur?

Quel âge prétend avoir le Docteur?

Au final, Who-ology est un ouvrage très intéressant pour tous les grands fans de cette série mais seulement pour eux, les autres (qu’est-ce que vous faites ici ?) passez votre chemin. On espère d’ailleurs, sans trop y croire, que Milady traduira ce livre pour que les lecteurs non-anglophones puissent aussi en profiter.

A propos de Charles

Grand amateur d'art populaire et d'informatique, j'ai une passion dévorante pour les péripéties du Docteur! Un peu comme tout le monde sur ce site en fait...

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page
shared on wplocker.com