Podcast #41 – Hell Bent

Podcast #41 – Hell Bent

Le marathon de podcast se termine officiellement aujourd’hui avec notre dernier épisode sur Hell Bent.

Une dernière fois à trois pour cette saison, nous revenons sur cet épisode final de la saison 9 qui, nous devons bien le dire, nous a déçu. Mais évidemment, on ne déroge pas à la tradition maintenant séculaire (heu…) des News de Charles ! On poursuit avec notre avis sur la partie technique de Hell Bent et exceptionnellement sans aucune transition ni interlude, on termine par notre avis sur son scénario.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires à propos de votre avis sur Hell Bent nous les lirons et y répondrons avec attention.

Bonne écoute, bonnes fêtes de fin d’année et rendez-vous en 2016 pour un nouveau podcast !

A propos de Alexis

Fondateur et rédacteur en chef de Whoniverse.fr, je suis avant tout un fan de cette grande épopée qu'est Doctor Who depuis 1963.

10 commentaires

  1. Timelord Victorious

    Super podcast, bien clair a l’écoute et très bon rythme. Je suis a 100% d’accord avec vous sur l’épisode qui rate le coche et trop centré sur Clara. Je voudrais revenir sur un fait que vous n’avez pas aborder, le docteur utilise un pistolet, pour tuer un président qui se déclare allié et pourquoi fait il ça?? Juste pour le faire revenir en femme noire, c’était vraiment artificiel et inutile.

  2. Merci à vous pour ce podcast pas décevant, lui.

    Car quelle déception que ce « season final ». Il faut dire que Moffat partait de tellement haut que c’était très dur de tenir la note. Pour la réalisation, rien à redire c’est du bon, même les costumes des Time Lords ne m’ont pas choqué. Mais alors niveau scénario, Moffat n’arrive pas à conclure ses saisons.

    On l’a vu pour les S6, S7 et S8 il lance des tonnes de sujets possibles, des fils rouges de fou tout ça pour finir en : bah en fait je sais pas trop, on verra plus tard. Le pire de l’épisode pour moi c’est le retour de Clara. Sa mort était émouvante, elle bouleversait complètement le Docteur et je pense qu’il fallait vraiment la laisser morte pour de bon. Stavro a totalement raison, on ne peut pas dire que Clara est un Docteur mais ça la tue pour ensuite nous balancer Clara est un Docteur avec tous les accessoires qui vont avec. Je presque eu peur que son TARDIS lui ponde un tournevis sonique. honnêtement, j’ai même eu un face palm en la voyant revenir.

    Mais en même temps, il a des passages vraiment super dans cet épisode. Le Docteur en mode War-Doctor qui défie le haut conseil et Rassilon (qui, je trouve, était mieux avec les traits de Timothy Dalton) ou les passages dans le Dinner qui sont vraiment sympa. Sans oublier la fin dans le TARDIS du Docteur, toujours aussi bien filmé. Et je trouve le nouveau tournevis sonique très classe même s’il (je dois avoir l’esprit mal placé) ressemble un peu à un jouet intime pour femme 😉

    Je voulais parler aussi de la fin de l’univers. Dans sa première apparition, sous Davies, le Docteur nous dit que c’est un endroit difficile à atteindre, où il ne faut en général pas aller, pourtant je trouve qu’on s’y retrouve assez souvent au final même si à chaque fois c’est assez stylé.

    Voilà mon avis sur un épisode qui n’est pas mauvais, mais qui a la malchance de passer derrière un épisode de génie qui du coup empêche cette fin de saison de déchirer du pâté. J’ai en effet bien augmenté mon TIP c’est pour ça que je suis considéré comme nouveau mais c’est bien moi. Encore merci pour ce podcast, ce marathon et à la prochaine fois pour un meilleur épisode, je l’espère.

  3. Alors, un épisode, on a jamais vu de « Jérémie » « IE » et l’épisode d’après on m’oublie et j’ai pas de personnalité…Bande d’ingrat ! Vous mériteriez que Burger King qui la France. ;<)

    J'ai bien aimé l'épisode, parce que, comme vous l'avez dit, Moffat ne laisse pas partir ses personnages et j’étais sûr que Clara revenait pour le dernier épisode de la saison. "Face the Raven" ne m'a pas ému du tout, je n'ai pas cru une seconde au départ de Jenna. Donc je suis plutôt satisfait de la deuxième "fin" de Clara.

    Pour le passage ou le Docteur et Clara parlent mais sans que l'on entende ce qu'il se disent. Je pense simplement qu'ils se déclare leur amour, chose qu'il n'ont jamais pu faire, jamais le bon moment. c'est abordé dans le début de la saison 8.
    Le docteur a fracassé pendant 4,5 milliard d’année un mur plus dur que le diamant, pour sauver Clara, si c'est pas de l'Amour !

    Merci pour le marathon de podcast.

  4. Pour l’idée de faire un podcast sur le personnage de Clara je suis personnellement pour, Clara a était un personnage relativement important de 3 saisons 7,8,9, ils y a eu énormément d’intrigue gravitant autour de son personnage et au final je pense que la revoir depuis le début et juger par conséquent véritablement l’écriture de Moffat pour son personnage qui au final nous a tous déçu, je ne crache pas pour autant sur Moffat car RTD nous avais fais quelque chose de similaire avec le personnage de Rose, Clara fini dans un TARDIS et devient une sorte d’écho du docteur alors que rose fini enfermée dans sa dimension avec un écho humain du docteur leur personnage ont était d’après moi sur utilisée enfin Clara est belle et bien enterrer en espérant ne pas se retrouver avec un Spin off (Class) parlent de Clara et ses aventures avec Alshirdr serait vraiment comme signé l’arrêt de mort de Moffat.

  5. Saluuut !
    Merci pour ce marathon de podcast !

    Stavro si t’as besoin d’adresses pour te rincer la glotte sur Grenoble n’hésites pas à demander !

    Reposez vous, vous l’avez bien mérité !

  6. Pour ma part le plus gros problème que j’ai avec cet épisode c’est que c’est encore une fin de saison hyper plate. Franchement depuis la fin de la 5 et la Pandorica c’est ce qui me manque le plus. Ils sont où les épisodes finaux vraiment forts ?
    (Je mets de côté le final de la saison 7 qui est surtout cool pour son introduction de l’épisode des 50 ans.)

    Et faut vraiment que Moffat laisse mourir ses persos tranquillement, ça commence à devenir insupportable.

    Ça fait chier parce que dans l’ensemble j’ai eu plein de bons moments avec cette saison mais ce dernier épisode est vraiment trop faible (en tant que final encore une fois).

    La dernière scène avec Capaldi dans le TARDIS reste très cool.

    Merci pour ce marathon, reposez-vous bien avant de revenir pour l’épisode de Noël (je pars pas complètement confiant pour celui-là d’ailleurs).

  7. Merci pour ces podcasts! C’était cool de suivre votre marathon même si je n’étais pas forcément d’accord avec vos notes, vos éclairages m’ont parfois fait changer d’avis sur certains épisodes.
    En revanche, je m’insurge un peu. Dire pour cet épisode  » Capaldi, bien comme d’habitude » c’est minimiser sa performance. Dans l’épisode précédent, Charles regrettait le sommet de la performance de Capaldi, pensant que l’on n’aurait plus de prestation similaire. Mis à part (hélas ?) le flash forward dans le dining, Capaldi ne prononce pas un seul mot pendant le premier quart d’heure et réussi par dessus à avoir une présence comme jamais… Quand on repense à sa première apparition en docteur perdu, quelle évolution!
    Bisou

  8. Merci d’abord pour ce très chouette marathon de podcast, qui permet d’avoir des seconds points de vu sur les épisodes.

    Par contre je ne suis pas d’accord avec votre analyse de l’épisode, et j’ai l’impression que vous donnez trop trop d’importance à ce que vous attendiez. Dire que Moffat envoie bouler ses fils rouges est faux. Gallifrey n’est pas le fil rouge de la saison (sauf si on relie Gallifrey au confession dial). Mais le fil rouge était clairement Clara, à la fois pour l’évolution de son personnage (casse-coup, nouveau docteur, etc) que pour l’importance qu’elle a pour le docteur, et qui est fortement souligné, notamment dans l’épisode des Zygons (qui nous rappelle en plus le rôle de Clara au 50ème anniversaire) et dans Heaven Sent. De cette façon, il est pour moi logique qu’il tente de la sauver dans ce final. D’ailleurs, on comprend ainsi que si le doctor a enduré Heaven Sent, ce n’est pas juste pour se venger, mais bien parce qu’il avait encore un espoir de la sauver (et ca c’est chouette).

    Vous l’avez dit vous même, quand le docteur reviendra durablement sur Gallifrey, cela changera tant de choses dans la série, que cela ne pourrait pas être abordé en un seul épisode : le docteur devra peut être à nouveau faire un choix entre Gallifrey et la terre, va-t-il continuer à vagabonder, ou va-t-il tenter de restaurer une stabilité politique à Gallifrey (pourquoi pas parce que finalement, c’est sacrément le bordel cette planète) ?

    Toujours sur le fil rouge, avec l’Hybride, je trouve justement que c’est plutôt bien géré, en l’utilisant de la seule bonne façon : Une prophétie, ce n’est qu’une histoire d’interprétation (Cf Harry Potter, ouais j’ai des références qui pèsent), et cet épisode est une bonne illustration.

    Enfin, pour anticiper un peu sur le podcast Clara, j’ai bien aimé ses différentes sorties justement parce qu’elles témoignent de l’évolution du personnage (Oui, Moffat fait beaucoup plus évoluer ses personnages que RTD selon moi), et que comme le docteur (et comme Watson), elle est addict, à ces aventures, et ne peut s’arrêter, malgré ses différentes sorties possibles.

    Mais moi je suis corrompu, je défends Moffat bec et ongles avec aussi ma part de mauvaise foi :)

    Merci encore pour ce super marathon !

  9. On peut utiliser l’énergie de la régénération pour casser le mur plus dur que le cristal?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page
shared on wplocker.com