Podcast #40 – Heaven Sent

Podcast #40 – Heaven Sent

La saison 9 vient de se conclure mais notre marathon de podcasts n’est pas terminé ! Aujourd’hui : Heaven Sent !

Une nouvelle fois entre hommes autour de la table, nous discutons en long en large et en travers de cet excellent épisode Heaven Sent. Comme d’habitude, on débute par les news de Charles puis on s’attarde sur l’aspect technique de l’épisode. Puis l’interlude par Arnaud, Charles et Stavro autour d’œuvres plus ou moins en lien avec l’épisode. Enfin, on termine évidemment par le scénario de Heaven Sent et son mind-blowing de dingue.

Bonne écoute, laissez-nous des commentaires et rendez-vous très bientôt pour un nouveau podcast.

A propos de Alexis

Fondateur et rédacteur en chef de Whoniverse.fr, je suis avant tout un fan de cette grande épopée qu'est Doctor Who depuis 1963.

8 commentaires

  1. Vous êtes des bâtards avec Charles xD, moi j’aime tout ce qu’il dit et je suis 100% en adéquation avec ce qu’il fait (son petit mot). Le fan a parlé !

    Merci pour le podcast 😀 ! Merci à Doctor Who pour cet épisode magistral.

    Et pour expliquer pourquoi le docteur ne prend pas de pelle car au moment où il découvre la chambre 12 il ignore qu’il aurait eu un intérêt d’avoir la pelle. Puis il se retrouve bloqué par le monstre derrière lui.

    Pour la chambre 12, j’ai aussi l’impression que le fait qu’elle ne se régénère pas volontairement.

  2. Merci à vous pour ce podcast hebdomadaire, toujours aussi intéressant. Hâte de vous retrouver en direct pour le bilan de la saison, c’était une expérience vraiment sympa lors du début de saison, surtout si vous avez la possibilité de mettre une caméra également 😉

    Concernant l’épisode je n’ai strictement rien à rajouter par rapport à vous. Je l’ai trouvé juste excellent. Capaldi à son plus haut niveau ce qui n’est pas une mince affaire vu qu’il est toujours épatant depuis qu’il a pris le rôle. Je confirme qu’il n’y a que lui pour tenir ce genre d’épisode. Que ce soit Eccleston, Tennant ou Smith, aussi bons acteurs qu’ils puissent être, ils n’auraient pas eu la présence nécessaire contrairement à Capaldi.

    Pour le reste c’est du tout bon que ce soit pour la réalisation, les décors, les musiques ou même le monstre qui est simplement flippant à souhait. Et alors le final sur Gallifrey j’étais juste sans voix, trop impatient de voir la suite (en espérant que ce ne soit pas un pétard mouillé). La question de la salle du mur m’a été posé par ma copine (qui ne regarde pas plus que ça Doctor Who) et j’avoue avoir tout naturellement répondu que c’était la seule salle qui ne se régénérait pas donc ça ne m’a pas choqué outre mesure.

    Bref à la semaine prochaine pour en parler. Et bon appétit Stavro.

    P.S : Ravi d’avoir permis aux news de Charles d’êtres aussi consistante et merci pour votre point de vue sur l’interview de Moffat.

  3. J’ai pas fini d’écouter le podcast parce que j’ai dû m’arrêter quand vous avez commence à dire que c’est pas normal qu’en 7000 ans il ait pas encore entamé le mur. Et je me suis dit que ça méritait de faire le calcul.
    Du coup il a répété l’opération pendant 4,5 milliards de fois (voir épisode 12 à 32:26), voyons y a combien de fois 7000 dans 4,5 milliards.
    (4,5×10^9)/(7×10^3) = 64×10^4 (environ)
    Il a donc répété une boucle de 7000 ans 640 000 fois.

    Le mur fait 6m de largeur. Voyons de quelle distance il avance tous les 7000 ans.
    6/(64×10^4) = 0,09375×10^-4m soit 0,009375mm

    Donc si je me suis pas planté et si j’arrive à me faire comprendre avec ma formulation on ne peut plus hasardeuse : il a vécu 640 000 fois une période de 7000 ans donc il a entamé le mur de 0,009375mm 640 000 fois pour casser 6m de diamant.

    En rédigeant ça j’ai l’impression de m’être magistralement planté, que quiconque n’hésite pas à me corriger si j’ai écrit une connerie.

    Et sinon je soutiens fortement la thèse « Un jour sans fin est [un des] meilleurs films de tous les temps ! ».
    D’ailleurs y avait des gens qui, comme moi, avaient beaucoup trop de temps libres et qui avaient cherché à faire une estimation de combien de fois Bill Murray avait revécu sa journée.
    Le lien : http://whatculture.com/film/just-how-many-days-does-bill-murray-really-spend-stuck-reliving-groundhog-day.php/5

  4. Pour compléter Plotuc et soutenir Charles :
    A 7000ans, on ne sait pas combien de cycles il a fait dans le château.
    Toutefois, il a mis 2 000 000 000 années pour creuser 6m. Si on fait le produit en croix : 6*7000/2000000000 on obtient 0.000021.
    Ça veut dire qu’en 7000 ans, il a creusé 0,000021m, soit 0,021mm, soit 21µm. Soit 1/7 de feuille de papier.
    Il lui faut 49 000 ans pour creuser l’épaisseur d’une feuille de papier.
    Ça augmente encore plus le vertige de cet épisode.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page
shared on wplocker.com